Vidéo de notre avocate partenaire Maître Julia Bancelin, sur le divorce par consentement mutuel

on divorce : “En quelques mots, qu’est-ce que le divorce sans juge ?” 

Maître Julia Bancelin : 
“Le divorce par consentement mutuel par acte d’avocat, est assez récent, puisqu’il date de la réforme de 2016. Avant, cette procédure n’existait pas. C’est un divorce qui est complètement extrajudiciaire, c’est-à-dire qu’on ne passe pas devant un juge.

Seuls les avocats sont chargés de contrôler l’équilibre de l’intérêt des parties. Chacune d’entre elles contribue avec l’aide de son avocat à trouver la solution, non seulement sur le principe du divorce, mais aussi sur ses conséquences. Tout ceci est par la suite consigné dans une convention de divorce qui récapitule l’ensemble des éléments du divorce par consentement du couple.”


on divorce : “Cela veut donc dire que c’est réservé uniquement aux époux qui sont d’accord ? Les époux qui sont en litige ne peuvent donc pas venir vous voir ?”

Maître Julia Bancelin :
“Un couple en litige  peut prétendre à un divorce par consentement. On n’a pas besoin d’être d’accord dès le départ. Au final, bien entendu, il faudra être d’accord sur tout et avoir trouvé un terrain d’entente, mais on n’est pas obligé tout de suite d’être d’accord sur tout. 

Le principe et le rôle de l’avocat, c’est de conseiller chacun des époux sur ses droits. C’est donc d’évaluer certaines demandes parfois déraisonnables, ou d’alerter les époux potentiellement lésés dans leurs intérêts.”


on divorce : “Comme il y a deux avocats, est-ce que je vais payer plus cher qu’un divorce avec juge ?”

Maître Julia Bancelin :
Non, le divorce avec juge est beaucoup plus long et nécessairement beaucoup plus onéreux. Quand on choisit un divorce par consentement, c’est nettement plus rapide et donc moins coûteux.”


on divorce :”Quand vous dites “plus rapide” ça veut dire quoi ?”

Maître Julia Bancelin :
“Aujourd’hui, pour un dossier qui passe devant un juge, il faut compter plus d’un an et demi sans difficulté majeure. À l’inverse, un divorce par consentement mutuel peut être réalisé en 6 semaines.”


on divorce : “Pour résumer, le divorce par consentement mutuel est plus simple, plus rapide et moins cher ?“

Maître Julia Bancelin :
Absolument.”


on divorce : “Qui est-ce qui va juger de la pertinence des demandes quand il y a des désaccords dans le couple ? “

Maître Julia Bancelin :
C’est tout le rôle de l’avocat. Dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, notre rôle est de veiller à l’équilibre général et global de l’intérêt des parties. On ne peut pas faire une convention de divorce complètement déséquilibrée. 

C’est d’ailleurs pour ça que notre rôle est  important. Chaque avocat conseille la partie qu’il défend au mieux de ses intérêts. C’est à nous d’évaluer quand les clients ont des demandes parfaitement déraisonnables et de les aiguiller afin qu’ils puissent proposer à leur futur(e) ex-conjoint(e) des solutions qui sont beaucoup plus raisonnables. “


on divorce : “Ce sont donc les deux conjoints qui décident et pas un juge ?“

Maître Julia Bancelin :
C’est tout l’intérêt du divorce par consentement mutuel. 

VOUS décidez de la façon dont va être régie votre vie après votre divorce, de la façon dont va être partagé votre patrimoine, et surtout, vis-à-vis des enfants, de la façon dont vous allez vous organiser. Tout ceci dans l’intérêt de l’enfant. Et je pense que les époux parents, bien conseillés, sont les mieux placés pour décider de tout cela.

A l’inverse, dans un divorce judiciaire et contentieux par définition, c’est une tierce personne, un magistrat, qui va prendre la décision à votre place et cela ne sera pas forcément le mieux pour vous.”


on divorce : “En résumé, c’est plus rapide, plus simple, moins cher et surtout, on maîtrise son destin et le timing.”

Maître Julia Bancelin :
“Absolument, tout est dit.“


on divorce : “Quelle est la différence entre le coût d’un divorce par consentement et le coût d’un divorce contentieux ?”

Maître Julia Bancelin :
“Une fois encore, le divorce par consentement mutuel étant en principe nettement plus rapide qu’un divorce judiciaire, le coût s’en fait nécessairement ressentir, à la baisse. C’est beaucoup plus intéressant.”


on divorce : “Merci Maître Julia Bancelin pour votre éclairage sur le divorce par consentement mutuel.”

Maître Julia Bancelin, est avocate inscrite auprès du barreau de Paris. Elle exerce notamment dans le domaine du droit de la famille.

Plus de contenus sur le sujet