Retour
Divorce enfants

Prendre la décision d’une séparation, c’est un acte courageux qui est la conséquence d’une grande réflexion de couple, mais l’annoncer à son jeune enfant, c’est une autre paire de manches. Les suites d’une séparation ne sont pas forcément toutes réjouissantes et synonymes de soulagement, mais il va falloir passer le cap pour voir les choses évoluer. 

Ainsi nous nous sommes intéressés à l’annonce d’un changement de vie pour un enfant qui a entre 3 et 10 ans. Comment gérer le jour où tout va redémarrer ? Faisons le point. 


🧘🏻‍♀️ L’étape de la séparation n’est pas sans conséquence, prenez soin de vous. 👉🏻Consultez un psychologue en ligne, à 39 € la séance.


Comment choisir le jour de l’annonce ? 

Est-ce qu’il peut exister un bon jour pour annoncer une mauvaise nouvelle ? 

La réponse est non bien évidemment, mais les spécialistes de la psychologie infantile parlent de l’intérêt de dire les choses correctement, ce qui permettrait de faire déjà un bout du chemin. 

Le principal est d’être sûr de vous. La séparation est actée pour le couple, vous n’êtes pas entrain d’hésiter ou d’espérer relancer la relation, car cela pourrait être très perturbant pour votre enfant. Il pourrait se sentir investi de la mission de vous remettre ensemble, et culpabiliser si vous n’y arriviez pas. De même, il ne faudra aborder que les éléments certains de votre organisation : changement de maison, nouvelle école, cela apportera de la stabilité à votre enfant. Pas de projets qui ne verront pas le jour, ce n’est pas le moment de le faire rêver, il lui faut du concret. 

Dire la vérité, sans dénigrer l’autre, expliquer que vous ne souhaitez pas continuer votre histoire d’amour, mais que votre plus grande fierté et réussite dans la vie c’est votre enfant. Toujours valoriser votre rôle de parent, celui qui ne changera jamais, celui dont on ne peut pas se séparer. 

marie baudin annonce divorce enfants
Sur le même sujet :
on divorce : “D’après votre expérience quelles sont les principales conséquences d’une…

Où annoncer la séparation ? 

Un enfant de moins de 10 ans ne va pas pouvoir vous écouter parler des heures durant, ainsi mieux vaut simplifier votre discours tout en restant transparent. Et surtout, faîtes en sorte que si l’émotion devenait trop grande pour lui, s’il avait envie de pleurer, de hurler, qu’il puisse se retrouver dans un endroit qui lui plait, dans lequel il se sente en sécurité. Sa maison peut être un bon compromis.

  1. Trouvez un moment calme pour parler à votre enfant. Et par la suite, restez disponible. Un enfant peut avoir besoin de temps 
  2. Afin d’assimiler la nouvelle et il se peut qu’il revienne vers vous avec des questions. 

Et avez-vous pensé que votre enfant pourrait être soulagé de la nouvelle ? 

Il vit peut-être dans un foyer dans lequel les parents se déchirent depuis un moment et souhaite plus de calme et d’apaisement. Il préférera deux endroits à lui où se sentir bien plutôt qu’un seul et unique dans lequel il n’est pas toujours à l’aise. 


🤯 Votre déménagement sans prise de tête ? → Nextories s’occupe de vous transmettre 3 devis minimum.


Quid de la fratrie pour l’annonce du divorce

Si vous avez plusieurs enfants d’âges différents, les psychanalystes pensent qu’il est préférable de leur annoncer tous ensemble. La clé sera alors d’adapter le discours afin que le plus jeune puisse saisir toutes les composantes de celui-ci. Restez simple dans le choix de vos mots. 

Dans tous les cas, la présence des deux parents est préférable, et la bienveillance à l’égard l’un de l’autre indispensable, ce n’est pas le moment de se critiquer l’un l’autre, il s’agit du moment de vos enfants. 

Petites astuces pour le jour J

Plutôt que de parler d’erreurs à éviter nous avons choisi le terme d’astuces, car il s’agit d’un moment fort en émotion et on ne peut pas tout maîtriser. L’annonce du divorce, du depacs, de la séparation, c’est un moment extrêmement triste pour vous, mais sans banaliser celui-ci, il ne devrait pas être synonyme d’apocalypse pour vos enfants. Les spécialistes de la petite enfance suggèrent d’opter pour une annonce rapide, sans larmes, avec des câlins et un moment réconfortant derrière comme une soirée cinéma ou encore, un jeu de société. 

Le mode de garde a-t-il un impact sur votre enfant ? 

Les modes de gardes pour les enfants issus d’un divorce sont divers, et la principale question est la faisabilité quotidienne de votre choix, dans l’intérêt des enfants. Mais les spécialistes en psychologie infantile évoquent le fait que les bons rapports entre les ex-conjoints, la bienveillance entre eux, sont des meilleurs facteurs de bien être pour l’enfant que le mode de garde lui-même. La clé serait donc plutôt d’être l’écoute des besoins de l’enfant qui, à partir de 3 ans, a développé une relation avec ses deux parents.


👨‍👦‍👦 Pour une coparentalité fluide, des outils existent : Agenda partagé, gestion de vos dépenses et partage de documents, découvrez 2houses !



Annoncer séparation enfants moins de 3 ans
Voir l’article :
Vous divorcez et vous avez l’impression que cet évènement va créer un…

Plus de contenus sur le sujet